Iwpmcx6j6vbhe5hk6znf

Comment soulager une douleur de dent de sagesse ?

Les dents de sagesse sont les dernières dents à sortir, elles sont situées au fond de la cavité buccale. Elles poussent généralement lorsque le sujet a entre 17 et 21 ans. Certaines personnes ont un retard sur l’apparition des dents de sagesse, d’autres par contre sont précoces. Toutefois, qu’elles soient en pleine poussée ou lors d’une extraction, les dents de sagesse peuvent provoquer des douleurs atroces. Que faire pour soulager les douleurs causées par la dent de sagesse ? Quels remèdes prendre ? Nous allons vous donner quelques conseils pratiques que vous pourrez essayer pour vous soulager des douleurs d’une dent de sagesse.

Une visite chez le dentiste en cas de douleur causée par une dent de sagesse

Une douleur due aux dents de sagesse ne doit pas être négligée. Qu’elle soit provoquée par une poussée de dent de sagesse, ou encore par son extraction. La première attitude à adopter est d’aller rencontrer un dentiste. Si vous êtes victime d’une poussée de « la troisième molaire », prenez directement un rendez-vous chez un spécialiste qui vous donnera des indications à suivre. 

Au vu du diagnostic qu’il va faire, il vous dira ce qui cause vos douleurs. S’il s’agit d’une douleur causée après l’extraction et qu’elles s’amplifient, retournez à l’hôpital. Le dentiste va prendre le soin de vérifier la cicatrisation, son évolution ou s’il n’y a aucun problème qui perturbe sa finalisation. Après analyse, il vous donnera la conduite à tenir. 

Si vous avez effectué votre visite chez le médecin, nous vous conseillons également quelques techniques de grand-mère pas chères et inoffensives. Elles vont à coup sûr, vous aider à soulager vos douleurs dent de sagesse.

Soulager la douleur de dent de sagesse lors de la poussée

Si vous ressentez une sensibilité au niveau des gencives, couplée par une douleur de la mâchoire, alors vous êtes face à une poussée de dent de sagesse. C’est pareil si un petit bout de dent est aperçu à l’extrémité de la bouche. Si les douleurs ressenties par cette apparition sont insupportables, pas d’inquiétude. Voici des conseils qui vous feront oublier votre poussée dentaire.

  • Un bain de bouche à l’eau salée : le sel regorge de vertus décongestionnantes, idéales pour soulager vos maux. Pour fabriquer un bain de bouche fait maison, il vous faut mélanger une cuillerée à café de sel avec de l’eau tiède. Une fois le mélange homogène, rincez-vous la bouche pendant 30 à 60 secondes avec votre produit fait maison, puis recrachez. Cette pratique va vous aider à soulager les douleurs dues aux gonflements des gencives. Vous pouvez effectuer cet exercice autant de fois que possible pendant la journée.
  • Les clous de girofle : cette épice savoureuse et très réputée en cuisine est dotée de propriétés efficaces contre les douleurs de dents de sagesse. À lui seul, le clou de girofle fait office d’anti-inflammatoire, antiseptique et anesthésiant naturel. Pour atténuer vos douleurs, il suffit de mettre quelques clous de girofle entiers sur la dent douloureuse.   Vous pouvez également utiliser de l’huile essentielle faite à base de clous de girofle. Il vous suffit de prendre un coton-tige que vous allez imbiber d’huile, ensuite frottez délicatement le coton sur la dent. Vous serez immédiatement soulagé de vos douleurs.

Prendre du paracétamol aide à soulager les douleurs dues à la poussée d’une dent de sagesse. Si vous avez ce remède à la maison, n’hésitez pas à prendre un comprimé pour vous soulager. Attention, il faut éviter d’en prendre en quantité.

 Soulager la douleur de dent de sagesse après l’extraction

Vous pouvez avoir recours à une extraction de la dent de sagesse, si celle-ci s’est implantée de travers. À l’hôpital, vous aurez droit à une anesthésie locale afin de retirer la dent. Cependant, une fois les effets de l’anesthésie dissipés, la douleur a souvent du mal à passer. Pour lutter contre les douleurs après l’extraction, vous pouvez pratiquer certaines techniques que nous vous recommandons.

Prenez les médicaments prescrits. Après l’opération, le dentiste prescrit généralement des remèdes pour soulager vos douleurs. Il peut s’agir d’un antalgique, du paracétamol, ou encore de l’ibuprofène. Suivez la posologie, prenez vos médicaments et tout ira pour le mieux. 

Utilisez de la glace ou mangez froid. Prenez une poche de glace, que vous allez placer sur votre joue où la douleur se fait sentir. Maintenez la poche pendant 15 à 20 minutes sur la joue. La glace a pour effet de limiter le gonflement et d’apaiser la douleur. À défaut d’utiliser de la glace, vous pouvez consommer des aliments froids et liquides dès les premiers jours. Les soupes et les purées sont idéales. Évitez de prendre des aliments acides, épicés, sucrés ou chauds. Prendre de l’alcool et du tabac est également proscrit, car ils retardent la cicatrisation.

Il faudrait également vous reposer durant les trois jours qui suivent l’opération. C’est important pour vous et votre santé. Ne pas fournir trop d’efforts, s’éloigner de la pratique des activités physiques. Bien dormir, avant d’aller au lit, il faudra vous assurer que vous avez pris vos médicaments. Une fois sur le lit, la position adéquate est celle de la tête surélevée. Cela vous garantit un sommeil apaisé.

Cause des douleurs de dent de sagesse

Plusieurs raisons sont associées aux douleurs des troisièmes molaires. Lorsqu’elles font leur apparition, les dents de sagesse ont tendance à faire mal. Les symptômes qu’elles présentent sont une gencive rouge, sensible, voire gonflée. Une douleur au niveau de la mâchoire du côté où pousse la dent peut se faire ressentir. Si la dent pousse de travers, on peut avoir de la fièvre et la douleur est plus violente. Il est important de souligner que la douleur lors de la poussée de la dent de sagesse est différente d’une douleur causée par une infection dentaire.

Lors de l’extraction de la dent de sagesse, une douleur peut survenir après avoir subi le retrait de la dent de sagesse. Celle-ci est souvent apparente quelque temps après que les effets de l’anesthésie se soient dissipés, faisant ainsi place à une douleur atroce. Il faudra veiller à bien prendre les prescriptions faites par le spécialiste. Si la douleur persiste et que l’opération de la dent a du mal à se cicatriser, retournez immédiatement le consulter. 

Les infections sont également les causes de douleurs au niveau de la dent de sagesse. Elles sont dues à une négligence lors du brossage de vos dents. Du fait que les troisièmes molaires se trouvent au fond de la bouche, et sont parfois recouvertes de gencive, il est parfois difficile de bien les brosser. Ce qui permet de développer des infections. La douleur s’accentue au fur et à mesure jusqu’à ce qu’elle devienne lancinante. Une douleur due à une infection de la dent de sagesse peut s’accompagner d’une fièvre. Il faut de ce pas aller voir un médecin. Ceci, parce qu’il peut s’agir d’un abcès qui est sorti au niveau de la dent de sagesse. Dans ce cas, cela peut provoquer un gonflement de la joue, une apparition des ganglions et de la fièvre.

Conclusion

N’attendez pas que les douleurs s’intensifient. Lorsque vous les ressentez, il est recommandé de consulter immédiatement un spécialiste. Il est aussi important de souligner que vous pouvez soulager les douleurs causées par les dents de sagesse en utilisant les techniques citées plus haut. Cependant, avant toute chose, il faut aller faire une consultation chez le spécialiste.

Vous aimerez aussi