Quand résilier son assurance habitation lorsque l'on est étudiant ?

Photo Quand résilier son assurance habitation lorsque l'on est étudiant ?

Prioriser les études est une tendance si commune chez les étudiants qu'il leur est parfois compliqué de s'informer sur les formalités nécessaires à leur vie pratique. A mentionner effectivement qu'une question courante chez ces derniers est de savoir quand résilier leur assurance habitation. Trouvez ici les informations indispensables pour surmonter cette impasse.

Agir selon le cas d'échéance du contrat

D'un côté, savoir reconnaître les généralités du contrat d'assurance habitation et principalement son échéance permet à l'étudiant de situer une date pour la résiliation de l'assurance habitation.

Selon la loi Châtel du 5 janvier 2008, il est tout à fait possible de réclamer aux assureurs le droit de connaître la date où le contrat prend fin. En effet, à partir de l'échéance du contrat qui a normalement lieu une année après sa ratification, il n'est en aucun cas possible de contraindre l'étudiant à conclure un nouveau contrat pour son assurance habitation. De ce fait, l'abrogation de l'assurance s'accompagne forcément d'un préavis minimum de deux mois dont l'étudiant doit faire part aux assureurs.

Dans le cas où l'avis d'échéance d'assurance est envoyé moins de quinze jours avant la date d'échéance, l'étudiant peut résilier dans un délai de vingt jours. Cependant, si l'étudiant ne reçoit aucun avis d'échéance, il a le droit de résilier à tout moment.

Résilier son assurance habitation à la suite d'un changement de situation

La possession d'un justificatif expliquant un quelconque changement de situation peut aussi servir à la résiliation de l'assurance habitation de l'étudiant. A la suite d'un rassemblement de motifs valables tels que l'augmentation des risques couverts ou le déménagement, l'étudiant peut effectivement procéder à une interruption du contrat d'assurance.

En effet, la probabilité d'incidents tels que l'incendie ou le vol peut immédiatement inciter l'étudiant à prévenir les assureurs et à résilier par sa propre volonté et d'une manière légitime son assurance habitation.

Cependant, il est essentiel que ces incidents soient exprimés de manière explicite et soient signalés quinze jours à l'avance aux assureurs. Plus important encore, la présence du justificatif doit formellement s'accompagner d'une lettre recommandée avec accusé de réception, faute de quoi la résiliation ne peut avoir lieu.

La loi « Hamon »

Depuis le 1er janvier 2015, date d'implémentation de la loi Hamon, la résiliation de l'assurance habitation est réalisable en l'absence totale de frais, de préavis ou de motif. Cette loi priorise particulièrement la possibilité de la personne assurée à agir en temps voulu et sans contraintes.

D'un autre côté, la connaissance d'une loi ou de l'échéance de l'assurance ne sont pas les seuls moyens les plus adéquats pour décider si c'est le moment opportun pour résilier une assurance habitation. En effet, un étudiant peut décider de la future résiliation de son assurance habitation à partir de ses perceptions sur la qualité du service de l'assurance.

C'est dans ce cadre que les assurances pour particuliers tels qu'Amaguiz (retrouvez le site ici : https://www.amaguiz.com/assurance-habitation) tendent essentiellement à privilégier l'intérêt de ses assurés tout en respectant les normes dans le code des assurances. En outre, comme la qualité de couverture est primordiale pour la préservation de la relation des particuliers avec leurs assureurs, les marques se font plus diverses en France au sein des groupes tels que Groupama.